Fruits d’Afrique de l’Est : Changer la chaîne d’approvisionnement de la ferme au marché

East Africa Fruits (EAF), partenaire de FINCA International, est une entreprise sociale basée en Tanzanie. L’organisation rationalise le processus de la chaîne d’approvisionnement de la ferme au marché. Il aide les petits exploitants agricoles à obtenir de meilleurs prix pour leurs produits tout en réduisant la détérioration des aliments. Cela signifie que les vendeurs reçoivent des produits de meilleure qualité pour leurs consommateurs et que l’impact sur l’environnement est positif. Le processus d’EAF profite à la fois aux agriculteurs et aux consommateurs, ce qui en fait un partenaire idéal de FINCA.

Se concentrer sur les petits exploitants agricoles

En Afrique subsaharienne, les petits exploitants agricoles représentent 70 % de la population. Cependant, les agriculteurs de cette région ont les rendements les plus faibles du monde. L’une des façons dont l’EAF entend contribuer à résoudre ces problèmes est de s’attaquer à la source elle-même.

L’EAF travaille directement avec les petits exploitants agricoles pour les aider à passer à des pratiques agricoles plus durables. Il offre une formation et un soutien continus tout au long de la saison de culture afin d’aider les agriculteurs à augmenter le rendement de leurs récoltes, de sorte qu’ils obtiennent plus de produits pour le travail qu’ils consacrent à leurs cultures.

Afrique de l'Est-Fruits travaille avec les petits exploitants agricoles pour rationaliser le processus de mise sur le marché des produits agricoles

Perturber la chaîne d’approvisionnement de la ferme au marché

Tout au long de la chaîne d’approvisionnement typique de l’Afrique subsaharienne, les produits des petits exploitants agricoles peuvent passer entre les mains de trois, quatre, voire davantage d’intermédiaires avant même d’arriver chez un détaillant ou un vendeur de produits alimentaires. La distribution dans une ville principale, la vente au vendeur et d’autres aspects peuvent être gérés par différents intermédiaires. Toutefois, plus il y a d’intermédiaires tout au long du processus, moins l’agriculteur reçoit d’argent, car chaque personne prend une part du gâteau. Il en résulte des prix bas et des revenus moindres pour les agriculteurs.

Le processus utilisé par EAF élimine tous les autres intermédiaires. L’entreprise a mis en place une infrastructure qui lui permet de collecter les produits directement auprès des agriculteurs et de les livrer directement à ses vendeurs. Cette infrastructure comprend des centres de collecte et de traitement des produits dans des zones proches des petits exploitants agricoles. En outre, elle utilise une logistique de la chaîne du froid appropriée – comme des camions et des entrepôts réfrigérés – qui augmente la durée de conservation des produits. En effet, l’EAF remplace de nombreux intermédiaires, ce qui lui permet de réduire les déchets, de garantir la qualité, de rétrocéder une plus grande partie du prix final aux agriculteurs et de réduire les coûts pour les vendeurs.

Centre de transformation des fruits d'Afrique de l'Est

Faire une réelle différence dans la vie des agriculteurs

Actuellement, l’EAF travaille avec plus de 1 300 petits exploitants agricoles en Tanzanie et prévoit de multiplier ce chiffre par cinq au cours des quatre prochaines années. Grâce à l’aide à l’agriculture et aux prix équitables qu’elle fournit, l’EAF prévoit que ses agriculteurs pourraient augmenter le rendement de leurs cultures de 35 %. En outre, grâce à son nouveau modèle de distribution de la ferme au marché, l’EAF espère réduire les pertes post-récolte de 40 à 20 %.

Mais l’EAF ne compte pas s’arrêter là. Avec l’aide de partenaires tels que FINCA International, l’entreprise sociale prévoit d’étendre son modèle de distribution à l’ensemble de la région. Leur objectif est d’aider des milliers de petits exploitants agricoles. En travaillant avec eux pour augmenter leurs rendements et tirer davantage de bénéfices de leurs récoltes, l’EAF aide les agriculteurs à améliorer leurs conditions de vie et à sortir de la pauvreté.