Ses ambitions sans fin

Angelina Vincent, 59 ans, est née et a grandi dans une région très isolée du Malawi rural, à environ 90 miles de la ville commerciale de Blantyre. Ses parents étaient trop pauvres pour lui offrir une éducation, ce qui l’a obligée à abandonner l’école primaire à un jeune âge.

Les opportunités économiques étaient rares dans le village natal d’Angelina, et elle a passé de nombreuses années à vivre oisivement à la maison avec ses parents. Elle a fini par se marier avec son amoureux de longue date et ils ont eu trois enfants ensemble, vivant au jour le jour.

La fortune d’Angelina a commencé à tourner lorsque son frère lui a donné un petit capital pour démarrer une petite entreprise de vente de bois de chauffage. Ses revenus étaient très modestes, mais petit à petit, elle a commencé à économiser et sa petite entreprise a commencé à se développer.

Dix ans plus tard, Angelina a entendu parler de FINCA et a rejoint la banque du village de Kadokota dans sa communauté. Elle a investi son premier prêt en lançant un commerce de poisson frit, une friandise locale connue sous le nom de kanyenya. Elle a travaillé dur pour rembourser ses prêts dans les délais afin de pouvoir en obtenir d’autres, plus importants.  Au fil du temps, les revenus d’Angelina ont augmenté suffisamment pour qu’elle puisse se lancer dans une nouvelle activité de vente de vêtements d’occasion. Aujourd’hui, elle a créé une quatrième entreprise, une épicerie et une supérette.

Son mari est décédé alors que ses enfants étaient encore jeunes, mais Angelina a réussi à les éduquer tous les trois, ce qu’elle n’aurait jamais imaginé avant de devenir chef d’entreprise. Bien que ses enfants soient aujourd’hui adultes, cette femme ambitieuse continue de créer des entreprises pour subvenir aux besoins de sa famille.  Ses ambitions ne cessent de croître : elle espère construire et louer des maisons dans sa communauté.