Assurer l’avenir de ses enfants

À Nsambya, dans la banlieue de la capitale ougandaise, Aminah Nanyombi, 29 ans, concilie avec bonheur son travail dans son magasin de lait et la prise en charge de ses quatre enfants et de son mari. Pourtant, il y a quelques années, Aminah avait du mal à subvenir aux besoins essentiels de sa famille.

À l’époque, elle tenait un petit étalage de tomates, d’oignons, d’aubergines et de feuilles de bananier près de chez elle. Mais les bénéfices sont faibles. Elle ne pouvait offrir à sa famille que des repas peu fréquents. Aminah s’est battue pour envoyer ses enfants à l’école. Elle savait qu’ils avaient besoin d’une bonne éducation, mais sans argent pour la payer, Aminah se sentait impuissante.

Un ami d’Aminah a compris sa situation et l’a encouragée à rejoindre une banque villageoise FINCA. Après avoir rejoint le Tumwebaze Women’s Group, Aminah a reçu son premier prêt de 58 dollars. Elle a utilisé ce prêt pour lancer une activité de vente de lait sur l’un des grands marchés de la ville.

Lentement mais sûrement, les prêts accordés par FINCA ont porté leurs fruits. Aujourd’hui, ses enfants vont régulièrement à l’école et sa famille mange sainement. Aminah a également pu acheter deux terrains et construire une maison pour sa famille. Elle prévoit maintenant d’économiser de l’argent pour acheter une voiture afin de pouvoir acheter du lait directement auprès des fermes voisines à moindre coût.

Aminah sait que, quels que soient les changements qu’elle apportera à son entreprise à l’avenir, FINCA sera là pour l’aider.

“Je suis fière de travailler avec FINCA”, dit-elle.