Aider les écoliers quand la nature les appelle

Peris Wanjiku, une Kenyane de 32 ans, dirige une crèche pour le développement de la petite enfance à Karagita, un bidonville situé à l’extérieur de Naivasha. Chaque jour, à un moment ou à un autre, chacun des 20 enfants dont elle s’occupe doit aller aux toilettes. Pour la plupart des enseignants, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Dans le cas de Peris, cependant, il s’agit d’une préoccupation majeure.

Un voyage dangereux

La crèche est installée dans une pièce unique avec un sol en ciment non fini et un toit en tôle. Comme il n’y a pas de toilettes sur la propriété, les enfants doivent sortir des lieux pour utiliser des latrines communes dans l’enceinte, de l’autre côté d’une rue où circulent des voitures. Pour Peris, cette situation est préoccupante à plus d’un titre.

Tout d’abord, il est dangereux pour des enfants de trois à six ans de traverser une rue seuls. Mais Peris ne peut pas accompagner un élève aux toilettes et laisser 19 autres élèves sans surveillance dans la salle de classe. Deuxièmement, les enfants eux-mêmes ont peur des latrines à fosse, craignant de tomber dans une fosse apparemment sans fond. Après tout, ce ne serait pas la première fois qu’un tel accident se produirait. Troisièmement, envoyer des enfants dans une enceinte remplie d’étrangers et leur demander de partager les toilettes avec des adultes rend les enfants vulnérables aux comportements prédateurs. Pour Peris, cette situation ne peut pas durer.

Peris promène ses enfants dans la rue

La boîte bleue à la rescousse

Heureusement, les choses ont changé lorsque Peris a reçu la visite inattendue de Naomi Chege, un agent subalterne du service des toilettes de Sanivation, un partenaire de FINCA Ventures. Naomi a donné des informations sur Blue Box, une toilette intérieure en conteneur.

Un jour, comme une réponse à mes prières, Naomi nous a rendu visite pour voir si nous pouvions bénéficier de la boîte bleue. Évidemment, je me suis inscrite tout de suite.

Peris a installé un pare-vue dans le coin arrière de la salle de classe où elle a placé la boîte bleue. Les enfants se sont ainsi immédiatement sentis plus à l’aise.

“Mes enfants ne considèrent plus les toilettes comme une chose à craindre”, a déclaré M. Peris. “Avant, ils n’osaient même pas venir à la crèche à cause de la situation des toilettes.

Enfant sur une boîte bleue

Un confort abordable

Mme Peris et ses élèves ne sont pas les seuls à être satisfaits de ce nouvel arrangement. Les parents des élèves sont également très heureux de savoir que la boîte bleue a un impact positif sur la santé et la sécurité de leurs enfants. Grâce au bouche-à-oreille, certaines personnes âgées de la région ont également entendu parler de la boîte bleue et se sont inscrites.

Ces gains considérables en termes de qualité de vie sont rendus possibles par un paiement de seulement 200 shillings kenyans (environ 2 dollars) par mois, le tout facilité par un service d’argent mobile.

Les gens de Sanivation sont si bons, si créatifs et si soucieux de nos vies.