Un panel débat de la manière dont les services financiers peuvent contribuer à combler le fossé entre les hommes et les femmes

Célébrer la Journée internationale de la femme par l’action

FINCA a été fondée avec pour mission de réduire la pauvreté grâce à des solutions basées sur le marché. Dans les pays où nous travaillons, les femmes et les filles sont les plus vulnérables. C’est pourquoi l’autonomisation des femmes est au cœur de notre réflexion sur la performance sociale et la mesure de l’impact, et guide notre travail programmatique.

Le 8 mars, le monde entier a célébré la Journée internationale de la femme. Pour la troisième année consécutive, FINCA a organisé un débat pour commémorer cet événement. L’événement était toutefois plus que symbolique. Ce fut l’occasion pour les personnes réunies de discuter des mesures à prendre pour combler le fossé entre les hommes et les femmes, et ce plus rapidement.

Andrée Simon, PDG de FINCA Impact Finance, unréseau de 20 institutions de microfinance et banques communautaires, a animé le débat. Elle était accompagnée de Diana Biggs, responsable de l’innovation numérique chez HSBC Retail Banking and Wealth Management, de Laura Foose, directrice exécutive de Social Performance Task Force, et de Momina Aijazuddin, responsable mondiale de la microfinance à la Société financière internationale (SFI).

Comment la Fintech peut-elle contribuer à la parité hommes-femmes ?

“Deux milliards de personnes n’ont pas accès aux services financiers”, a déclaré Andrée. “Plus d’un milliard d’entre eux sont des femmes. Nous savons que si nous investissons dans les femmes, nous constatons une amélioration de la santé et de l’impact économique”. Après cette remarque liminaire, Andrée a invité les membres du panel à débattre du rôle de la technologie numérique dans le développement de l’inclusion financière des femmes et dans la réalisation de la parité hommes-femmes.

Diana n’a pas manqué de souligner que le passage à la technologie mobile a radicalement modifié l’accès aux services financiers. Momina est d’accord, ajoutant que la technologie est clairement en mesure d’apporter des améliorations considérables en matière de parité hommes-femmes. Laura a pris le contre-pied de ce point de vue, en soulignant que si les progrès de la technologie numérique peuvent être utiles, les obstacles à l’égalité totale sont multiples. Elle a ajouté que l’intentionnalité de l’approche est essentielle. “Les prestataires de services financiers doivent être conscients de leurs objectifs en matière d’inclusion financière. C’est particulièrement important lorsqu’il s’agit des femmes”, a déclaré Laura. Le groupe a convenu que les institutions financières doivent être délibérées dans la façon dont la technologie financière (fintech) est utilisée pour aider à combler le fossé entre les sexes. La fintech seule ne suffira pas ; les produits et services doivent être correctement ciblés et le bien-être du client doit être au centre des préoccupations.

Journée internationale de la femme
Les panélistes débattent du rôle des services financiers dans la réduction de l’écart entre les hommes et les femmes.

Les défis font place à l’espoir

La conversation s’est orientée vers certains des défis particuliers auxquels sont confrontées les femmes, sous l’impulsion d’un commentaire de Laura. “L’accès financier est l’un des principaux moyens utilisés par la Social Performance Task Force pour mesurer les objectifs et l’impact. Mais d’une certaine manière, l’accès crée plus de stress pour de nombreuses femmes parce qu’elles n’ont pas la possibilité de prendre des décisions financières dans leur foyer.” Les défis commencent bien sûr bien avant le point d’accès financier. “Les femmes sont confrontées à des obstacles supplémentaires lorsqu’elles tentent de développer leur entreprise et d’obtenir le financement nécessaire pour passer à l’échelle supérieure”, a déclaré Diana. Il peut s’agir des coutumes locales, des lois du pays – en particulier celles relatives à la propriété – et de la culture patriarcale. Même lorsqu’une femme pauvre parvient à lancer son entreprise, il peut être difficile de passer à l’étape suivante. “Les entreprises qui ont des difficultés à se développer sont détenues de manière disproportionnée par des femmes”, a déclaré Andrée.

Malgré les défis, il y a de nombreuses raisons de garder espoir. “Nous savons que les entreprises ont tendance à être plus performantes lorsqu’il y a plus de femmes à bord”, a déclaré Diana. Pour renforcer ce point, Momina et Andrée ont cité les résultats d’une étude de FINCA sur les agences bancaires en République démocratique du Congo. L’étude a montré que les femmes agents bancaires réussissaient beaucoup mieux que leurs homologues masculins à gérer leur entreprise. En outre, nous savons que les femmes ont tendance à être de meilleurs agents économiques que les hommes, investissant dans le bien-être de leur famille et de leur communauté.

Répondre aux besoins des femmes

Il s’en est suivi une discussion sur la manière de répondre aux besoins spécifiques des femmes en matière de services financiers. D’autres recherches sur les agents bancaires ont mis en évidence l’importance des facteurs sociaux dans l’utilisation de ce canal alternatif. Les femmes sont souvent plus à l’aise lorsqu’elles rendent visite à un agent bancaire que lorsqu’elles entrent dans une agence bancaire. “Pour favoriser l’émancipation des femmes, il ne faut pas se limiter aux produits. Il est également important que votre personnel soit représentatif de la clientèle que vous essayez de servir”, a déclaré Laura.

Le panel a conclu l’événement de la Journée internationale de la femme en affirmant la nécessité de protéger les clients dans le secteur de la microfinance et en expliquant comment la fintech peut y contribuer. C’est Andrée qui a le dernier mot :

Si vous ajoutez de la valeur à la vie de vos clients, vous ajoutez de la valeur à votre entreprise. C’est l’une des raisons pour lesquelles la fintech est si passionnante.

Regardez l’enregistrement de l’événement ci-dessous.

https://www.facebook.com/FINCA.International/videos/1729175673770731/