Réduire la pauvreté grâce au partenariat pour l’IDW2018

La légende veut que les objectifs du Millénaire pour le développement aient été élaborés par un groupe d’hommes dans les sous-sols du siège des Nations unies. Cela ne me choquerait pas si c’était vrai.

Les objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, quant à eux, ont été finalisés en 2015 par un groupe de travail ouvert composé de représentants de 70 pays. Hourra ! Non seulement ces leaders académiques, politiques et intellectuels ont travaillé en collaboration pour fixer des objectifs mondiaux, mais ils ont décidé que c’était si important qu’ils ont fait de la collaboration l’un des objectifs de développement durable (ODD) !

L’ODD n° 17 – Partenariats – est l’un de mes préférés ; en travaillant ensemble, les organisations caritatives, les entreprises privées et les gouvernements peuvent créer les changements les plus importants. Chaque jour, je suis reconnaissante de travailler pour une organisation qui valorise les collaborations à travers et au-delà du secteur de l’inclusion financière, afin de briser les silos et d’éviter les doublons.

Cette semaine, c’est la semaine du développement international (#IDW2018) et j’aimerais mettre en lumière un seul des nombreux partenariats de FINCA.

L’année dernière, j’ai appris qu’un banquier canadien prendrait l’avion début 2018 pour aller faire du bénévolat au Malawi. Le volontaire Uniterra, Pedram Kaya, sera chargé de partager ses connaissances avec FINCA Malawi, qui s’efforce d’améliorer les connaissances financières de ses clients et de créer des produits numérisés qui permettront aux jeunes d’accéder plus facilement au crédit et à l’épargne. Nous espérons que les partenariats de FINCA avec Uniterra pourront s’approfondir afin de placer plus de Canadiens au sein du réseau FINCA!

Semaine du développement international John Hatch
Pedram Kaya, volontaire d’Uniterra, avec John Hatch, cofondateur de FINCA International.

J’ai finalement pu rencontrer Pedram à Toronto en novembre 2017. Il a également été présenté au cofondateur de FINCA International, John Hatch. C’était un mariage parfait, car John a été volontaire du Peace Corps en Colombie en 1962 et son séjour dans ce pays a marqué le parcours de toute sa vie. Je ne doute pas que le séjour de Pedram au Malawi remodèlera également son avenir.

Le lien étroit entre ces deux hommes inspirants me rappelle que les partenariats que nous forgeons pour éradiquer la pauvreté créent également des liens humains qui nous rendent tous meilleurs.

Pedram est arrivé à Blantyre, au Malawi, en janvier et y restera un an. Je sais qu’il nouera de nombreux liens importants pendant cette période et je suis fière qu’il fasse partie des familles FINCA et Uniterra, tant ici au Canada qu’au Malawi.

Il s’avère que Pedram est également un écrivain doué. Prenez le temps de lire son blog, Banquier sans frontières.

Alors que vous célébrez la #IDW2018, faites-nous savoir ce que VOUS pensez être l’ODD le plus important. Participez à la conversation sur Twitter avec #IDW2018 et identifiez @fincacanada!