Mise à jour sur Haïti : Un an après le séisme dévastateur de 2021

Le 14 août 2021, au plus fort de la pandémie de COVID-19 et dans un contexte de troubles politiques et économiques, un tremblement de terre dévastateur d’une magnitude de 7,2 a secoué la péninsule méridionale d’Haïti. Le tremblement de terre a endommagé plus de 130 000 maisons, blessé plus de 12 000 personnes et tué au moins 2 200 personnes.

Trois jours après le tremblement de terre, la tempête tropicale Grace a frappé. La tempête a aggravé les conditions de vie des milliers de personnes qui vivent encore dans la rue par crainte des répliques du tremblement de terre.

Sur les plus de 50 000 clients de FINCA en Haïti, quelque 5 200 vivaient dans la corne sud du pays, près de l’épicentre du tremblement de terre. FINCA disposait également de dizaines de collaborateurs dans la région.

Abri temporaire utilisé en Haïti un an après le tremblement de terre du 14 août 2021.
Un an après le tremblement de terre qui a dévasté Haïti le 14 août 2021, de nombreuses personnes vivent encore dans des abris temporaires.

Réponse immédiate de FINCA Canada

FINCA a envoyé une aide d’urgence dans la région depuis Port-au-Prince et a rapidement évalué les dégâts. Plus de 60 % des clients de FINCA dans la région ont été touchés. Certains ont perdu la vie, beaucoup ont été blessés et des centaines ont perdu leur entreprise ou leur maison.

Pour aider les gens à reconstruire, FINCA Canada a lancé un fonds d’intervention d’urgence. Grâce au soutien massif des donateurs, FINCA Canada et FINCA International ont rapidement recueilli plus de 450 000 dollars. Avec ces fonds, FINCA a remis les prêts à 827 clients qui avaient perdu leur entreprise ou leur maison à cause du tremblement de terre. La mise en place de ces entreprises était essentielle aux efforts humanitaires. Leurs petites boutiques constituent l’épine dorsale de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. FINCA a également veillé à ce que le personnel dispose de nourriture, de produits d’hygiène et d’abris temporaires afin qu’il puisse se remettre sur pied et soutenir ses clients.

Une femme courageuse

Debout à côté des murs dégradés de ce qui fut sa maison et son magasin, tout revient à Marie Nicole Valcourt. Le sol qui tremble, la peur, la fuite en avant et les appels à l’aide. Le 14 août 2021, le tremblement de terre a emporté en quelques secondes le fruit des efforts de toute une vie. Ce qui avait été une journée de travail bien remplie pour cette mère de deux enfants a tourné au cauchemar pour Marie Nicole et des dizaines de milliers d’autres personnes.

Alors que la plupart de ses voisins sont encore hébétés, Marie Nicole rassemble les quelques affaires qu’elle a pu sauver et se met à l’abri pour elle et sa famille à la campagne. Les enfants sont restés à la campagne, mais Marie Nicole est revenue en ville pour gagner sa vie. Le soutien qu’elle a reçu de FINCA et d’autres organismes a été utile, mais il est difficile de reconstruire une vie à partir de zéro.

Maintenir ses enfants à l’école

Grâce à un nouveau prêt de FINCA, Marie Nicole a lancé une activité d’achat et de vente de bidons de gaz propane. Le moment était opportun, car le propane était en pénurie. “Je n’avais pas beaucoup d’argent liquide. Je devais choisir intelligemment les objets à échanger”, explique-t-elle. Tout en travaillant lentement à la reconstruction de sa maison, elle s’est lancée dans d’autres produits.

Marie Nicole s’efforce aujourd’hui d’offrir un large éventail d’articles, mais elle admet que son stock est rare, car les violences politiques et les violences des gangs de l’année dernière ont rendu les choses de plus en plus difficiles. “Je paie deux fois plus de frais de transport qu’avant”, dit-elle. “Parfois, vous n’êtes même pas sûr de voir un jour les marchandises que vous avez payées.

Marie Nicole étant toujours hébergée chez une amie, ses enfants restent à la campagne. “La décision a été difficile à prendre. J’ai le cœur brisé”. Mais Marie Nicole est une femme réaliste. “Compte tenu de la situation, les enfants doivent rester avec leur grand-père pour que je puisse investir dans l’entreprise. En gagnant sa vie, elle peut s’assurer qu’ils restent à l’école. Ne pas perturber leurs études plus que nécessaire est sa priorité absolue.

Se préparer à la prochaine catastrophe

Ces dernières années, Haïti a été confronté à de nombreux bouleversements sociaux, économiques, politiques et naturels. Les troubles politiques incluent l’assassinat du président haïtien Moise à la fin de l’année 2021. Deux autres tremblements de terre de moindre ampleur ont également eu lieu en 2022. Mais Marie Nicole et le reste du peuple haïtien continuent de faire preuve de résilience face aux défis et à l’incertitude de l’avenir.

Malgré toutes ces questions et incertitudes, Marie Nicole est soulagée et reconnaissante du jour où elle est devenue membre du groupe Fanm Vanyan (Brave Women) Village Banking de FINCA.

Je suis reconnaissante à FINCA pour la confiance qu’elle nous a témoignée et pour le fait qu’elle ne nous ait pas abandonnés. Je continuerai à travailler dur pour honorer cette confiance et assurer un avenir meilleur à mes enfants.