Les agents bancaires ruraux favorisent l’inclusion financière des femmes

Par Scott Graham et Anahit Tevosyan, équipe de recherche de FINCA International

Mise en place d’un réseau d’agents bancaires ruraux

FINCA étend sa présence dans les zones rurales de la République démocratique du Congo en créant un réseau d’agents bancaires. Ces agents, qui travaillent dans des boutiques de quartier, offrent aux clients un accès pratique à leurs comptes FINCA, ce qui leur permet de rembourser facilement leurs prêts ou d’effectuer de petits dépôts d’épargne réguliers.

Une étude récente menée en République démocratique du Congo montre que ces agents bancaires peuvent également jouer un rôle essentiel pour atteindre les femmes, en particulier lesfemmes pauvres. À l’occasion de la Journée internationale de la femme, nous partageons les principaux résultats de l’étude afin de promouvoir l’importance cruciale de l’expansion de l’inclusion financière des femmes.

Avec le soutien d’Elan/RDC, FINCA a développé son réseau d’agents à Kongo Central et Likasi, dans le but de fournir des services d’épargne volontaire aux communautés rurales. Dans le cadre d’une étude d’impact de référence, nous avons interrogé près de 900 clients des agents financés par Elan, afin de comprendre qui utilise le service, comment il l’utilise et pourquoi.

Atteindre ceux qui en ont le plus besoin

Nous avons constaté que les femmes qui font appel aux agents bancaires ruraux de FINCA ont un profil unique. D’une part, la plupart de ces clientes sont célibataires – même si leur âge moyen est de 37 ans – alors que la plupart des clients masculins (et la plupart des adultes au niveau national) sont mariés. Les femmes clientes sont également plus susceptibles de vivre dans des ménages pauvres : près de la moitié d’entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté national de 75 dollars par mois, contre un tiers des hommes. Ces femmes sont également plus susceptibles d’être des chefs d’entreprise indépendants, généralement des commerçantes.

la démographie des clients utilisant les services bancaires des agences en RDC

 

revenu des ménages des clients utilisant les services bancaires des agences en RDC

Les implications pour la mission de FINCA sont claires : les services bancaires des agences peuvent atteindre les femmes rurales tout en orientant les services vers ceux qui en ont le plus besoin. Mais il ne suffit pas d’installer des points de service à proximité des femmes : il faut leur offrir des services adaptés à leurs besoins, qui peuvent être très différents de ceux des hommes.

Répondre aux besoins spécifiques des femmes

Neuf femmes sur dix utilisent un compte transactionnel simple(Falanga) pour accumuler de l’épargne. Sans solde minimum ni frais, le Falanga est idéal pour les femmes qui souhaitent accumuler de l’épargne par le biais de petits dépôts réguliers. Nous avons constaté que ces comptes présentent le volume de transactions le plus élevé (1,4 par mois) et même un solde légèrement supérieur à celui des comptes salaires utilisés par les fonctionnaires. Le volume des transactions est cependant beaucoup plus faible : 20 dollars par mois contre 60 dollars pour les comptes salaires.

Il n’est pas surprenant de constater que les femmes font appel à des agents bancaires pour accumuler de petites économies, car elles sont plus susceptibles que les hommes d’avoir épargné avant même de s’adresser à FINCA. Plus de deux tiers des femmes qui rejoignent FINCA ont déjà eu une expérience de l’épargne, généralement dans le cadre d’une association informelle connue sous le nom de tontin, contre la moitié des hommes.

Pour les femmes en particulier, le passage de services d’épargne informels à des services formels représente un important changement de motivation. Interrogées sur les raisons de leur participation au groupe d’épargne, 52 % des femmes ont cité des facteurs sociaux, contre 20 % qui ont rejoint le groupe pour économiser de l’argent. Pour la plupart de ces femmes, FINCA Falanga est leur premier compte d’épargne formel, et elles l’ouvrent avec des objectifs d’épargne très spécifiques, généralement pour développer leur entreprise, mais aussi pour investir dans les biens du ménage, l’éducation, ou pour payer des événements spéciaux.

Aider les femmes à atteindre ces objectifs est l’essence même de la mission de FINCA, et c’est une des raisons pour lesquelles nous continuerons à développer un réseau d’agents bancaires qui nous permet de les atteindre.