La technologie des tablettes au service d’un plus grand nombre de clients de la microfinance

L’exclusion financière est à l’origine de la plupart des difficultés rencontrées par les personnes à faibles revenus sur les marchés mal desservis, et les femmes sont les plus susceptibles d’être exclues. FINCA utilise les prêts sur tablette pour atteindre, servir et responsabiliser davantage de clientes.

Les tablettes pénètrent plus profondément dans les zones rurales

Au Kosovo, FINCA est la première institution financière à utiliser des tablettes dans ce domaine. Grâce aux logiciels pour tablettes basés sur le cloud, les agents de crédit peuvent examiner les demandes de prêt et débourser les fonds plus rapidement. En fait, les tablettes ont doublé le nombre de prêts traités quotidiennement. Pour les clients ruraux, le GPS est utilisé pour localiser les entreprises et les caméras permettent de documenter l’évolution des actifs de l’entreprise au fil du temps. Selon Ardian Kastrati, directeur général de FINCA Kosovo, ces gains d’efficacité permettent de réduire les coûts, d’accroître la productivité et d’augmenter le nombre de clients servis.

Nous voulons intégrer la technologie dans notre ADN. FINCA joue un rôle actif et contribue à façonner le marché. Nous le faisons pour servir le plus grand nombre de clients possible afin qu’ils aient accès au financement et qu’ils puissent améliorer leur vie.

De l’automatisation numérique des champs aux prêts agricoles

L’utilisation de tablettes pour fournir des services financiers innovants ne se limite pas au Kosovo. Au Guatemala, où 82 % des clients sont des femmes, FINCA utilise l’automatisation numérique sur le terrain, y compris la saisie de données sur des tablettes, pour rationaliser les processus de prêt. Cela permettra de raccourcir le temps de traitement des prêts, de réduire les coûts opérationnels et d’améliorer la précision et la sécurité.