2021 : Une année pour reconstruire les moyens de subsistance en mettant l’accent sur les femmes

L’année 2020 a été traumatisante pour de nombreuses personnes, car le coronavirus a fait des victimes, perturbé les moyens de subsistance et fait dérailler l’économie. Les clients de FINCA, qui comptent parmi les plus vulnérables de leur société, ont été parmi les plus touchés. Les femmes, en particulier, ont été les plus touchées par la pandémie. Outre la perte d’emplois et de revenus, les femmes ont également dû supporter la charge des soins non rémunérés et du travail domestique.

Le Fonds d’intervention d’urgence de FINCA a permis de venir en aide à de nombreuses femmes touchées et les clientes ont également pris l’initiative de s’adapter rapidement aux circonstances défavorables. Eugénie, couturière en République démocratique du Congo, a perdu 70 % de ses revenus mensuels dès le premier mois de la pandémie. Mais elle s’est rapidement reconvertie dans la fabrication de masques pour compenser ses pertes commerciales. Grâce au bouche-à-oreille, elle a reçu des commandes de ses clients ainsi que d’associations et de petites entreprises. Grâce à ces ventes rapides, elle a rapidement pu réembaucher deux employés.

Des histoires comme celle d’Eugénie démontrent la résilience et l’ingéniosité des femmes clientes de FINCA. Mais se remettre de mois de stress économique et social extrême sera une bataille permanente tout au long de l’année 2021 et peut-être par la suite. FINCA veillera à continuer à se concentrer sur l’élévation des femmes, en les aidant à réaliser leurs aspirations personnelles au cours de l’année.

Comment FINCA Canada renforcera l’autonomie des femmes en 2021

FINCA développera ses investissements dans les services bancaires mobiles, permettant aux clients d’utiliser un simple téléphone portable pour effectuer des remboursements de prêts et d’autres transactions de routine. Si elle est bénéfique pour tous les clients, la recherche montre que la banque mobile est particulièrement transformatrice pour les femmes, qui ont plus de mal à franchir la porte d’une banque traditionnelle. FINCA développera également son réseau d’agents bancaires, des commerçants locaux équipés de dispositifs biométriques qui permettent aux clients proches d’effectuer des transactions en scannant simplement leurs empreintes digitales.

Comme le dit Suwilanji Moomba, l’un des agents bancaires de FINCA en Zambie :

Quelqu’un vend des légumes et n’est pas à l’aise pour aller à la banque tous les jours parce qu’il se sent intimidé. Mais lorsqu’il s’agit d’un local comme celui-ci, il est facile pour quelqu’un de l’aider. Cela permet également aux agents de s’adresser aux clients dans les langues locales. C’est un sentiment merveilleux que de grandir avec ses clients.

Enfin, FINCA établira et renforcera des partenariats avec des entreprises sociales afin de fournir à ses clients des services qui améliorent la vie (éducation, électricité, santé). FINCA travaillera sans relâche pour aider les personnes qu’elle sert à mieux reconstruire cette année.